MammaPrint®

MammaPrint®2017-10-19T21:26:48+00:00

Lorsque vous êtes atteinte d’un cancer du sein, votre médecin établit un plan de traitement qui dépend des facteurs dits « cliniques ». Il évalue entre autres la taille de la tumeur, sa sensibilité aux hormones (que l’on appelle également statut du récepteur hormonal, ou de récepteur des œstrogènes, abrégé en « ER »), la présence de ganglions lymphatiques touchés par les cellules mammaires cancéreuses, votre âge, etc.

MammaPrint est un test qui analyse 70 gènes spécifiques de votre tumeur afin de déterminer dans quelle mesure celle-ci est agressive. En d’autres termes, MammaPrint détermine votre niveau de risque métastatique (risque de récidive du cancer).

Sur la base des résultats de MammaPrint et des facteurs clinico-pathologiques, votre médecin pourra vous guider en toute sécurité sur l’intérêt ou non de faire une chimiothérapie.

À qui MammaPrint est-il destiné ?

MammaPrint a été développé pour les patientes atteintes d’un cancer du sein que l’on qualifie de « cancer du sein invasif au stade précoce ».

Si vous êtes atteinte d’un cancer du sein invasif au stade précoce, que votre tumeur ne fait pas plus de 5 cm et que vous n’avez pas plus de 3 ganglions lymphatiques touchés, dans ce cas, le test MammaPrint peut vous être prescrit, et ce, quel que soit votre âge. N’hésitez pas à discuter avec votre médecin pour savoir si vous répondez aux critères d’éligibilité pour notre test MammaPrint. MammaPrint est recommandé dans les Directives Européennes pour le traitement du cancer du sein et mais également dans les lignes internationales telles que St Gallen et l’ ASCO.

Par ailleurs, MammaPrint a le plus haut niveau de preuve clinique et scientifique (Niveau 1A).

Le résultat du test :

Le résultat de MammaPrint est binairee comme suit : « risque faible » ou « risque élevé » de métastases à distance. Ce résultat indique le niveau (faible ou élevé) de risque de récidive de votre cancer et de propagation à d’autres parties du corps.

Que signifie le résultat « risque faible » ?

Un résultat MammaPrint « risque faible » signifie que votre risque de métastase est faible et que la chimiothérapie n’est pas nécessaire dans de nombreux cas.

Les patientes avec les formes de cancer du sein les plus courantes (récepteur hormonal positif, HER2 négatif, aucun ganglion lymphatique touché) et un résultat MammaPrint « risque faible » ont, en moyenne, 97,8 % de chance de ne pas avoir de métastase dans les 5 ans lorsqu’elles sont uniquement traitées par hormonothérapie.1

Maintenant, MammaPrint identifie des patientes dites à « MammaPrint Late récurence (20 ans) Low risk » (« Ultra- faible » risque). Le résultat « MammaPrint Late récurence (20 ans) Low risk » identifie un sous-groupe de patientes qui présentent un risque dit « ultra-faible » de récidive du cancer du sein (cancer indolent). Ces patientes ont d’excellentes chances de survie à 20 ans sans chimiothérapie ni hormonothérapie, ou avec hormonothérapie sur une période limitée (deux ans au lieu de cinq ans sous tamoxifène) après la chirurgie. On estime à plus de 15 % le nombre de patientes atteintes d’un cancer du sein qui appartiennent à ce sous-groupe. Le résultat « MammaPrint Late récurence (20 ans) Low risk » >est donc une indication cliniquement précieuse pour ces patientes qui pourraient bénéficier d’une hormonothérapie plus personnalisée. Aucune autre méthode, telle que l’évaluation des facteurs clinico-pathologiques classiques ou le sous-typage moléculaire, ne peut les identifier.

Que signifie le résultat « risque élevé » ?

En cas de résultat MammaPrint « risque élevé », le risque de métastases est accru et une chimiothérapie est donc le traitement indiqué en complément de l’hormonothérapie.2

Les patientes avec les formes de cancer du sein les plus courantes (récepteur hormonal positif, HER2 négatif, aucun ganglion lymphatique touché) et un résultat MammaPrint « risque élevé » ont, en moyenne, 94.6 % de chance de ne pas avoir de métastases dans les 5 ans lorsque elles sont traitées avec une hormonothérapie et une chimiothérapie.1

La mise au point du test :

Le test MammaPrint a été mis au point au centre néerlandais de traitement du cancer Antoni van Leeuwenhoek par deux chercheurs (le Pr. Laura van ’t Veer et le Pr. René Bernards) qui, aujourd’hui, font toujours partie de l’équipe d’Agendia, entreprise où le test est effectué.

Ces chercheurs ont comparé les caractéristiques cellulaires (expression des gènes) de tumeurs de patientes présentant des métastases précoces avec celles de patientes n’ayant développé aucune métastase dans les 5 années suivant le diagnostic. 70 de ces gènes semblaient déterminants dans la survenue ou non de métastases, et constituent le profil d’expression génique analysés par MammaPrint. Depuis la mise au point de notre signature en 2002, de nombreuses études cliniques internationales ont utilisé MammaPrint, lui permettant de valider son utilité et de lui attribuer son niveau de preuve scientifique et clinique.

Le laboratoire :

Le test MammaPrint est réalisé dans notre laboratoire spécialisé d’Agendia basé en Europe (Amsterdam). Notre laboratoire satisfait aux normes qualité les plus strictes et des organismes externes indépendants nationaux et internationaux le contrôlent régulièrement.

La réalisation de notre test comporte de nombreux contrôle qualité de la réception de l’échantillon à l’envoi du rapport d’analyse garantissant la fiabilité des résultats.

1. Cardoso, F., et al. N Engl J Med 2016; 375: 717-29.

2. Knauer, M., et al. Breast Cancer Res Treat, (Mar 2010) 120(3):655-661