Publication « PROMIS » dans JAMA Oncology MammaPrint® d’Agendia – test du risque de récurrence du cancer du sein – a permis de réorienter la décision thérapeutique pour 3 patientes sur 4 du groupe « Intermédiaire » selon le test des 21 gènes1

  • L’étude prospective PROMIS n’a pas mis en évidence de corrélation entre les deux tests et démontre le risque de sur- ou sous- traitement des patientes de score intermédiaire par le test des 21 gènes.
  • Ces résultats vont dans le sens des directives de l’ASCO récemment mises à jour qui recommandent l’utilisation de MammaPrint chez les patientes présentant un risque clinique élevé et des ganglions lymphatiques positifs (1-3).

En savoir plus>

IRVINE, Californie, et Paris – le 27 octobre 2017 – Agendia, leader mondial dans la médecine personnalisée et le diagnostic moléculaire des cancers, annonce une publication dans JAMA Oncology qui démontre que les résultats du test MammaPrint ont permis de modifier le protocole thérapeutique pour les patientes dont le risque de récurrence était défini comme « intermédiaire » selon le test des 21 gènes. 1

MammaPrint® – test qui analyse 70 gènes prédictifs du risque de récurrence du cancer du sein – fournit un résultat binaire « Risque Faible » ou « Risque Élevé », alors que 39 à 67 % des patientes ont un « risque intermédiaire » selon le test des 21 gènes. Pour ces patientes avec un « score intermédiaire », il n’existe pas de directive thérapeutique cliniquement validée.2,3

La classification claire « Risque Faible » et « Risque Élevé » du test MammaPrint a permis aux médecins de modifier le protocole thérapeutique initial en ajoutant ou en supprimant la chimiothérapie dans un cas sur trois.

Cette étude d’impact prospective PROMIS a été réalisée sur 840 femmes atteintes d’un cancer du sein précoce, avec un risque de récurrence (RS) intermédiaire compris entre 18 et 30 selon le test de 21 gènes. PROMIS a été menée dans 58 établissements aux États-Unis, entre mai 2012 et décembre 2015. Chaque femme a été ré-analysée avec le test MammaPrint et les recommandations thérapeutiques ont été notées avant et après l’obtention des résultats.

  • 45% des patientes à « risque intermédiaire » selon le test des 21 gènes sont « risque faible » selon MammaPrint
  • 55 % des patientes à « risque intermédiaire » selon le test des 21 gènes sont « risque élevé » selon MammaPrint

Les patientes « Risque Faible » et « Risque Élevé » selon MammaPrint sont réparties sur la totalité du groupe intermédiaire du test des 21 gènes (RS de 18 à 30), avec 50 % de patientes à « Risque Élevé » par MammaPrint chez les patientes avec un RS entre 18 et 25.

Décisions thérapeutiques impactées

Les résultats livrés par MammaPrint ont impacté les décisions thérapeutiques :

  • les médecins ont recommandé la chimiothérapie chez 88 % patientes « Haut risque » selon MammaPrint et aucune chimiothérapie pour 91 % patientes « bas risque génomique » par MammaPrint.
  • la chimiothérapie a été éliminée du protocole thérapeutique chez 29 % des patientes (108) identifiées à Faible Risque selon le test MammaPrint.
  • la chimiothérapie a été recommandée chez 37 % des patientes (171) à Risque Élevé selon MammaPrint évitant un traitement potentiellement insuffisant.

Les résultats de PROMIS démontrent que MammaPrint impacte la décision thérapeutique par chimiothérapie conformément aux Directives actuelles de l’ASCO (American Society of Clinical Oncology) sur le traitement du cancer du sein qui recommandent l’utilisation de MammaPrint chez les patientes avec un de risque clinique élevé et porteuses de ganglions lymphatiques positifs (1-3).

Les résultats à long terme n’ont pas été décrits dans cette étude PROMIS. Toutefois, MammaPrint est actuellement le seul test dont l’utilité clinique a été démontrée par des données prospectives randomisées lors de l’étude MINDACT, mettant en évidence l’absence de bénéfice clinique d’un traitement par chimiothérapie chez les patientes à risque génomique faible.

Le Dr William Audeh, Directeur Médical chez Agendia, déclare : « Ce qu’il faut retenir de cette étude, c’est la confiance inspirée par les résultats binaires du test MammaPrint chez plus de trois quarts des médecins, entrainant des modifications du protocole thérapeutique suite à la reclassification des patientes avec un risque de récurrence “intermédiaire”, selon le test des 21 gènes. Les médecins ont fréquemment modifié leurs décisions thérapeutiques après avoir constaté que des patientes avec un « Risque Élevé » selon MammaPrint avaient un risque de récurrence intermédiaire compris entre 18 à 25 selon le test des 21 gènes, et que des patientes avec un « Risque Faible » selon MammaPrint, avaient un risque de récurrence élevé compris entre 26 et 30.

L’étude PROMIS illustre l’impact de résultats clairs et compréhensibles d’un test tel que MammaPrint sur la décision de recourir ou non à une chimiothérapie dans le cancer du sein. Elle suggère que ces informations peuvent améliorer la confiance des médecins dans leurs décisions thérapeutiques en complément des résultats clinico-pathologiques traditionnels. »

L’article ‘Association of 70-Gene Signature Assay Findings With Physicians’ Treatment Guidance for patientes With Early Stage Breast Cancer Classified as Intermediate Risk by the 21-Gene Assay’ est disponible sur : https://jamanetwork.com/journals/jamaoncology/fullarticle/2659379?alert=1

  1. Tsai M, et al. JAMA Oncol. Publication en ligne le 26 octobre https://jamanetwork.com/journals/jamaoncology/fullarticle/2659379?alert=1 Le test des 21 gènes est le test diagnostique de Genomic Health (Oncotype DX)
  2. Carlson JJ, et al. The impact of the Oncotype Dx breast cancer assay in clinical practice: a systematic review and meta-analysis. Breast Cancer Res Treat. 2013;141(1):13-22.
  3. Sparano JA, et al. Prospective validation of a 21-gene expression assay in breast cancer. N.Eng J Med. 2015;373(21) : 2005-2014.
  4. Cardoso F, van’t Veer LJ, Bogaerts J et al. 70-Gene Signature as an Aid to Treatment Decisions in Early-Stage Breast Cancer. N Engl J Med 2016; 375 : 717-29.

– Fin –

À propos de MammaPrint

MammaPrint® est un test de diagnostic in vitro approuvé par la FDA et qui a également obtenu le marquage CE. Réalisé à partir d’échantillons tumoraux, il permet d’évaluer le risque de métastases à distance à 5 ans. MammaPrint® est indiqué pour être utilisé par les médecins en tant que marqueur pronostic parallèlement à d’autres facteurs clinico-pathologiques. Les informations obtenues par MammaPrint® favorisent la prise en charge thérapeutique, mais ne déterminent pas l’issue de la maladie, ni la prédiction de la réponse de chaque patiente au traitement.

À propos de BluePrint

En plus du test MammaPrint, un médecin peut également demander la réalisation du test BluePrint, qui analyse l’expression de 80 gènes de la tumeur mammaire et permet d’identifier le sous-typage moléculaire. Il classe la tumeur dans l’un des sous-types suivants : luminal, basal ou HER2. L’accumulation des preuves scientifiques donne à penser que ces sous-types moléculaires peuvent avoir des réponses différentes à certains traitements par chimiothérapie et hormonothérapie.

À propos d’Agendia

Agendia est une entreprise privée, numéro un dans le diagnostic moléculaire, qui développe et commercialise des produits de tests génomiques à visée diagnostique pour favoriser la prise en charge thérapeutique personnalisée des patients atteints de cancer, notamment dans les cas les plus difficiles. Le développement des tests du cancer du sein d’Agendia est fondé sur une sélection objective de gènes, basée sur l’analyse du génome entier. Agendia propose MammaPrint®, un test pronostic de récidive du cancer du sein qui analyse la signature d’expression de 70 gènes et BluePrint®, un test de sous-typage moléculaire qui apporte une meilleure compréhension de la biologie du cancer du sein permettant d’adopter des mesures cliniques bien plus nuancées. Agendia développe d’autres signatures génomiques dans le cancer. L’entreprise coopère avec des sociétés pharmaceutiques, des centres internationaux de recherche d’excellence dans le cancer et des groupes universitaires afin de développer des tests diagnostiques compagnons en oncologie, plus performants.

Pour plus d’informations sur Agendia ou les tests MammaPrint et BluePrint, visitez le site réservé aux patientes : www.mammaprint.fr ou celui d’Agendia : www.agendia.com

Suivez également es actualités d’Agendia, Inc. sur Facebook, Twitter, ou LinkedIn

2017-10-27T14:44:38+00:00