Actualités et communiqués de presse

Actualités et communiqués de presse2017-11-27T19:09:10+00:00

Agendia annonce l’inclusion de sa signature génomique MammaPrint®  dans les lignes directrices du NCCN (National Comprehensive Cancer Network®) aux États-Unis

  • Le NCCN recommande le test MammaPrint® d’Agendia – test du risque de récurrence du cancer du sein ayant le niveau de preuve d’utilité clinique le plus élevé (1A) – pour les patientes atteintes d’un cancer du sein au stade précoce à récepteurs d’œstrogènes positifs, ganglions lymphatiques négatifs et ganglions lymphatiques positifs (GL+ 1-3).

en savoir plus>

Agendia choisit la solution bio-informatique de Bluebee pour le traitement des données de son nouveau kit NGS MammaPrint®/BluePrint®

Irvine (Californie), Amsterdam et Rijswijk, Pays-Bas, et Paris – 19 décembre 2017 – Agendia, leader mondial dans la médecine personnalisée et le diagnostic moléculaire du cancer, et la société Bluebee, annoncent aujourd’hui leur collaboration pour fournir une solution de traitement de données totalement sécurisée et répondant aux attentes du monde médical pour le nouveau kit NGS MammaPrint/BluePrint d’Agendia (test de diagnostic in vitro du risque de récidive du cancer du sein et sous-typage moléculaire des tumeurs).

en savoir plus>

Agendia et l’UZ Leuven (CHU de Louvain) collaborent pour la validation du kit MammaPrint®/BluePrint® : test du risque de récidive du cancer du sein et sous-typage moléculaire des tumeurs, en amont de son lancement européen

  • L’étude comparera l’analyse des échantillons de tumeurs mammaires de patientes réalisée au CHU de Louvain avec le kit de séquençage nouvelle génération MammaPrint/BluePrint, à celle effectuée au moyen du test par biopuces, marqué CE, dans le laboratoire européen d’Agendia à Amsterdam – certifié CLIA et accrédité CAP – afin de montrer que les deux techniques sont identiques.

en savoir plus>

Publication « PROMIS » dans JAMA Oncology MammaPrint® d’Agendia – test du risque de récurrence du cancer du sein – a permis de réorienter la décision thérapeutique pour 3 patientes sur 4 du groupe « Intermédiaire » selon le test des 21 gènes1

  • L’étude prospective PROMIS n’a pas mis en évidence de corrélation entre les deux tests et démontre le risque de sur- ou sous- traitement des patientes de score intermédiaire par le test des 21 gènes.
  • Ces résultats vont dans le sens des directives de l’ASCO récemment mises à jour qui recommandent l’utilisation de MammaPrint chez les patientes présentant un risque clinique élevé et des ganglions lymphatiques positifs (1-3).

En savoir plus>

Agendia annonce l’actualisation des préconisations de l’ASCO1 en faveur de MammaPrint® grâce à l’étude MINDACT

  • MammaPrint recommandé comme outil d’aide à la décision thérapeutique de non prescription d’une chimiothérapie chez les patientes classées à haut risque clinique, avec un cancer du sein HER2 négatif, récepteur hormonal positif
  • MammaPrint préconisé comme seul test d’aide à la décision du traitement des patientes atteintes d’un cancer du sein à un stade précoce et présentant 1 à 3 ganglions lymphatiques positifs
  • L’ASCO signe ainsi la 4è ligne directrice internationale en faveur de MammaPrint, reconnaissant son niveau de preuve clinique le plus élevé établi par l’étude MINDACT
    Accès à la publication : http://ascopubs.org/doi/full/10.1200/JCO.2017.74.0472

en savoir plus>

Agendia annonce la publication dans JAMA Oncology :

« Molecular tools identify indolent breast cancers with ultra-low risk over two decades »« MammaPrint® Late Recurrence (20 yr) Low Risk » identifie les patientes atteintes d’un cancer du sein avec 97 % de chance de survie sur 20 ans avec un traitement limité par hormonothérapie

  • Plus d’options de traitement pour les médecins et leurs patientes
  • MammaPrint, seule signature génomique permettant d’identifier les patientes avec des cancers du sein indolent.

en savoir plus >

AGENDIA : Les avantages du test MammaPrint®

Dans l’individualisation du traitement de patientes atteintes d’un cancer du sein au stade précoce ont été mis en évidence

Dans trois nouvelles études présentées au récent congrès annuel de l’American Society of Clinical Oncology (ASCO)

  • Un essai multicentrique a démontré que MammaPrint a permis d’identifier 30 % de patientes à faible risque génomique de plus que le test des 21 gènes, avec une excellente DMFS (Distant Metastasis Free Survival) à 5 ans (98,5%).
  • Les données de l’essai I-SPY-2 montrent que l’ajout de pembrozilimab (immunothérapie) à un traitement néo-adjuvant standard améliore la « réponse pathologique complète » (RPC) chez des patientes présentant des récepteurs hormonaux positifs (HR+) et identifiées à haut risque par MammaPrint.
  • Le suivi des données de l’étude MINDACT comparant le traitement par chimiothérapie classique par Anthracyclines (AT) avec un protocole expérimental par docétaxel et capécitabine (DC), ne montre aucune      différence      significative      entre      les      deux      types      de  traitement.

en savoir plus >

Contacts Media: NewCap

Annie-Florence Loyer afloyer@newcap.fr
+ 33 1 44 71 00 12
+ 33 6 88 20 35 59

Léa Jacquin ljacquin@newcap.fr
+ 33 1 44 71 20 41